vendredi 12 juin 2015

Elections municipales à Oberursel: Les ressortissants européens ont posé leurs questions. Question n°5.

Bonjour! En cinquième question, nous avons: l'avenir du terrain d'école dans la Marxstrasse.


Marxstrasse, Oberursel.
Photo: Graham Tappenden

Graham Tappenden:
Quel plan avez-vous pour le terrain qui était occupé temporairement par des classes dans la Marxstrasse?

Note de G. T.: Bien que la question portait sur le terrain en bordure de la Willy-Seck-Strasse et de la Croix Rouge, les candidats ont aussi abordés le futur de la zone dans la rue Im Portugall qui sera libérée par la Hans-Thoma-Schule.


Thorsten Schorr (CDU):
La caserne des pompiers dans la Marxstrasse craque de partout. Il y a donc une réflexion sur le projet de transformer la caserne en centre de défense contre les dangers (en allemand: Gefahrenabwehrzentrum). Ce projet est considéré comme prioritaire. Les plans ne sont néanmoins pas détaillés. Mais pour que cela aboutisse, nous nécessitons l'ensemble du terrain concerné. Cela inclut les locaux de la Croix Rouge et l'ancien terrain de la FIS. Ce projet jouit de la plus grande priorité.

Tappenden: Et qu'arrive-t-il à la Croix Rouge?

Schorr: La Croix Rouge partira de ce lieu. Ils sont d'ailleurs en recherche d'un nouveau lieu, plus dans le Sud d'Oberursel, pour être capable de rejoindre Steinbach et Oberhöchstadt plus facilement dans les 10 minutes légales du délai de réponse.
Il y a également la résolution par le conseil municipal de prendre une décision fondamentale sur ce qui va advenir du terrain dans la Marxstrasse. Une chose est claire: dès le moment où le Gefahrenabwehrzentrum sera construit, ce sera la fin du développement et il y a encore d'autres écoles qui sont situées là. Cela doit être considéré quand on liste les options, de voir si elles ont besoin d'espace également pour pouvoir s'agrandir.
Lorsque la Hans-Thoma-Schule va déménager, cela deviendra un espace où les autres écoles pourront s'agrandir. Mais nous ne devons pas oublier que c'est le Kreis le propriétaire, et que le Kreis a un accord non-contractuel d'Oberursel, qu'ils peuvent disposer de leurs terrains pour des programmes immobiliers afin de refinance leurs programmes de constructions scolaires. Si le Kreis dit qu'ils n'ont plus besoin du terrain pour agrandir les écoles, mais souhaite l'utiliser pour construire des maisons à la place, et bien c'est ce qui se passera. Ce que j'appelle publiquement durant cette campagne électorale: je veux que pour chaque programme immobilier important qu'un certain pourcentage des constructions concerne des logements sociaux ou des logements à loyers modérés. Je souhaiterai avoir le même accord avec le Kreis que celui de Bad Homburg, que 20% des constructions seront pour des habitations abordables ou des logements sociaux.

Hans-Georg Brum (SPD):
Nous avons aussi la caserne des pompiers et une large portion de cette surface sera nécessaire pour une plus grande caserne. L'immeuble actuel se fait vieux et il est urgent de réaliser une extension. Ce morceau de terrain est gardé libre dans ce but.

Pour ce qui est du terrain occupé par l'école Hans-Thoma: le terrain de cette école ne nous appartient pas, il appartient au Hochtaunuskreis ("canton" du Hochtaunus). Cette surface sera probablement utilisée pour agrandir l'école Hellen-Keller et aussi la Strohscheinschule. Et il y aura probablement une garderie (centre de loisirs), en particulier pour les enfants de l'école élémentaire Am Urselbach. Mais cela dépend de ce que le Kreis décidera.




Pour l'article en anglais, c'est sur AllThingsGerman.
Et pour la version originale en allemand, toujours sur BrunnenTreff.

Bon début de week-end, et à demain pour la sixième question!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire est toujours apprécié! Sauf si bien sûr c'est un spam...
A comment is always appreciated but not the spam ones...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...