vendredi 13 février 2015

Mon fils va à la Primaire [Faith Celebration Blog Hop]

Cet article est la traduction française de celui paru en anglais le 24 janvier sur ce même blog.

***

Bonjour chers lecteurs! Je suis très heureuse de participer à ce Faith Celebration Blog Hop avec mes collègues blogueurs de la communauté MKB. Je crois fermement que, quand nous avons la possibilité de découvrir les cultures des autres personnes (Religion incluse), nous pouvons vivre mieux ensemble. Donc bien sûr, ce blog hop m'a tout de suite parlé! Allez voir les autres articles (en anglais) en cliquant sur le lien ci-dessus. 



***§§§***


Pour ceux qui l'ignorent encore, mon mari et moi sommes membres de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Oui, c'est un peu long. C'est pour cela que de nombreuses personnes l'appellent "l'Eglise Mormone". Non pas que je n'aime pas le prophète Mormon (il est celui qui a compilé les anciennes annales de son peuple et a écrit ce qui est maintenant connu sous le nom de Livre de Mormon), mais il diminue le fait que nous croyons en Jésus-Christ et qu'il est à la tête de notre Eglise (par Son inspiration et Son Evangile). L'Eglise utilise ce surnom pour certains de ses programmes mais dans la majorité des cas c'est le terme Saints des Derniers Jours (SDJ) qui est plus adéquate et il est important de noter que les membres sont assez tristes quand on nous dit que nous ne sommes pas chrétiens... quand nous le sommes certainement!


Pour lire plus d'informations à propos de nos croyances et de nos principes, vous avez ici un article que j'ai écrit à propos de mon Eglise, ainsi qu'un autre sur le rôle de Rédempteur de Jésus-Christ. Et dans le blog hop, vous pourrez aussi lire deux articles (en anglais) sur "Démystifier le mormonisme" et "A quoi s'attendre lors d'un service dominical".



Jesus Christ, entouré d'un groupe d'enfants, leur montre ce qu'est l'amour et la compassion.

Chaque dimanche, mes enfants assistent à leurs classes à notre paroisse. Gabriel et Sophie ont presque deux heures de leçons, chansons, jeux, etc. Pendant ce temps là, mon mari et moi avons également nos classes: l'Ecole du Dimanche (qui est en fait le cours d'Etudes des Ecritures) et la Prêtrise pour Jo, la Société de Secours pour moi. Je pourrais vous parler de ces organisations mais ce n'est pas le sujet du jour...


Donc suivez-moi, je vais vous présentez la Primaire de la paroisse de Friedrichsdorf (mais cela pourrait être dans n'importe quelle paroisse dans le monde car l'organisation de la Primaire est pratiquement la même partout).


La Présidence:
Chaque paroisse possède une organisation appelée la Primaire, dirigée par une Présidente et deux conseillères (trois femmes). Dans ma paroisse, la Présidente est une jeune femme mariée depuis un peu plus de 18 mois et sans enfants (pour l'instant). Quand elle a été appelée comme Présidente de la Primaire, elle s'est sentie un peu submergée par la tâche mais avec l'aide de ses conseillères et de sa secrétaire qui sont déjà mamans (une avec des adolescentes, la seconde dont les enfants vont de nourissons à 11 ans, et la dernière avec deux petits), elle surmonta ses doutes. maintenant, elle trouve toujours que sa mission comporte des épreuves mais elle est beaucoup plus confiante et adore son appel.


Les classes pour chaque âge:
Si un enfant est entre 18 mois et 3 ans, il ira pendant 2 heures à la garderie. Sophie adore y aller avec les autres enfants. Pour l'instant, elle est la plus grande de son groupe et elle aime dire la prière (avec un peu d'aide bien sûr), écouter une petite leçon sur un thème issu de l'Evangile (gentillesse, amour, honêteté, etc) adaptée pour les petits enfants, manger son goûter et bien sûr jouer!
Participer à la Garderie a aidé ma fille à apprendre l'Allemagne: elle a commencé cette classe quand nous avons déménagé à Oberursel et c'était son premier contact direct avec cette nouvelle langue! Elle a aussi récupéré quelques expressions anglaises car certaines des personnes gérant la garderie étaient anglophones.
Mais ce qui est le plus important pour des enfants si jeunes est pour eux d'être ensemble, dans la tranquilité et la joie. Pour les enfants qui sont à la maison avec l'un de leurs parents durant la semaine, c'est aussi un moment de sociabilisation.

Quand ils ont trois ans au 1er janvier, ils vont participer à la classe des Rayons de Soleil (à 3 ans), et les années suivantes les Choisi le Bien (4 à 7 ans) puis les Coeurs Valliants (8 à 11 ans) après leur baptême. Ces classes ne durent que 40 minutes et le reste du temps ils sont tous ensemble pour la Période d'échange.
A 8 ans, un enfant sera baptisé si il/elle le souhaite. L'accord des parents est nécessaire mais c'est la volonté de l'enfant qui prime. Il / Elle lui sera expliqué que le baptême est une Alliance à garder toute la vie et ce qu'il représente (2Tim 4:7 J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi.) C'est un baptême par immersion, comme celui de Jesus.
Quand un enfant atteint son douzième anniversaire, il sera accueilli soit chez les Jeunes Gens soit chez les Jeunes Filles.




 Exemple de Période d'échange avec l'ensemble de la Primaire: chants, prières, lecture des Ecritures, courts discours, etc.


Période d'échange: maintenant il est temps pour un jeu après avoir eu une leçon sur les différents enseignements de Jésus. L'enseignante a caché une image et un enfant doit se rappeler celle qui manque... C'était au tour de mon fils de deviner. Il a réussi avec un peu d'aide.


Classe des "Choisi le Bien" pour les 4 et 5 ans.


Mon fils est dans le groupe des CLB (= Choisi le Bien) comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus. Il aime tellement être avec ses amis et son enseignante, et de parler de Jésus et de son Evangile. Toutefois, cela me fait toujours froncer les sourcils quand j'entends qu'il adore offrir la prière d'ouverture ou de clôture pendant la Primaire mais rechigne et boude quand nous lui demandons de la faire à la maison. Hum... Il est "frais et dispo" uniquement quand ses grands-parents sont avec nous (ou au téléphone). Je suppose qu'il préfère laisser sa soeur briller, puisqu'elle est très enthousiaste ces temps-ci pour croiser ses bras et répéter les paroles de la prière avec moi (trop mignonne!)


La Primaire dans le monde:
Ces deux dernières années, des enfants de plusieurs pays ont été questionnés et leurs "profils" incluant photographies, informations sur leur pays ou leur ville, leurs activités préférées, etc, ont été ajouté à une carte interactive sous forme de mini-vidéos. C'est le projet One in a million. C'est un moyen simple et pourtant intelligent d'expliquer aux enfants que même s'ils ont tous des styles de vie différents, ils appartiennent tous à la même Primaire "mondiale" et qu'ils sont tous Enfants de Dieu. La chanson qui a été créée pour l'occasion est adorable. Vous pouvez l'écouter ci-dessous:







J'ai demandé à certains de mes amis à propos de leur expériences à / avec la Primaire.

Le premier est mon évêque et ami Torsten, qui est allemand et père de 5 enfants:
1/ En tant qu'évêque, quels sont pour toi les adjectifs les plus représentatifs pour définir l'organisation de la Primaire?
Apprentissage ludique.

2/ Avec quoi la Primaire aide les enfants?
Le but de la Primaire est de ressentir l'amour de Notre Père Céleste et de Jésus-Christ à travers les chansons que les enfants chantent chaque dimanche, les histoires issues des Ecritures qui sont partagées lors des classes et les témoignages de ceux qui enseignent.


3/ Pour ceux qui pensent que deux heures par semaine de classes religieuses font trop pour un enfant, que leur dirais-tu?
Deux heures passent assez vite si l'activité est amusante et variée. En deux heures, les enfants chantent des chansons, lisent et apprennent une écriture, ont une activité telle que dessiner un personnage biblique ou fabriquer quelque chose. Ils ont également 20 à 25 minutes avec les enfants de leur âge pour une courte leçon sur l'Evangile.

4/ Maintenant, en tant que père, quel est ton moment le plus mémorable concernant tes enfants et la Primaire?
Comme père, j'aime chanter des chants avec mes enfants au sujet de Jésus. Souvent quand nous rentrons à la maison, mes enfants veulent chanter dans la voiture une chanson qu'ils ont apprise ce jour-là à la Primaire. Ex: "Jésus-Christ est mon modèle" ou "Je suis enfant de Dieu" ou bien encore "Suis les prophètes".


I am a Child of God (Je suis enfant de Dieu), Mormon Tabernacle Choir en October 2014.


5/ As-tu participé à la Primaire lorsque tu étais petit? Et si oui, quelle est la chose la plus importante que tu y ais appris? 
Oui, j'y suis allé. De 3 à 12 ans. Je pense que c'est à la Primaire que j'ai appris que Dieu était notre Père Céleste et qu'Il aime tous ses enfants. Qu'Il souhaite que nous soyons heureux et puissions revenir auprès de Lui, et que pour trouver le bonheur nous devons suivre l'exemple de Jésus-Christ. 


Eva, une française installée depuis un an en Allemagne comme moi, est mère d'un garçon de 3 ans. Voici ce qu'elle pense de cette organisation: 
1/ Quel est pour toi le but principal de la Primaire?
L'objectif de l'organisation de la Primaire de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est d'aider les enfants à apprendre plus à propos de Jésus, de Père Céleste ainsi que de leur potentiel divin et leur héritage d'enfants de Dieu.


2/ Quelles expériences as-tu avec la Primaire? comme enfant? comme enseignante?
J'ai de très bons souvenirs de mon enfance à la Primaire. Je me rappelle des chansons que nous avons appris, de certaines représentations que nous avions faites, et des amis et des enseignants que j'avais à l'époque. Je me sentais aimée et importante car une organisation toute entière avait été créée pour que les enfants puissent apprendre et grandir spirituellement comme toutes autres personnes dans l'Eglise.


Comme dirigeante de la Primaire je réalise combien je suis bénie de pouvoir enseigner les enfants car la plupart du temps je pense que c'est moi qui apprend d'eux! Leurs esprits sont purs et forts et ils m'aident également à renforcer mon témoignage.


3/ Quel est le moment le plus mémorable pour toi de ton enfant à la Primaire?
Dimanche dernier, mon fils Noah a commencé son premier jour à la Primaire aprs avoir été à garderie depuis ses 18 mois. Il est maintenant un "Rayon de Soleil" et je peux voir combien il est fier d'être avec "les plus grands". C'est une grande joie pour moi de le voir participer durant les leçons et le reste du programme.


4/ Quelles est ta chanson favorite dans le livre Chants pour les Enfants?
En fait j'ai plusieurs chansons favorites. J'ADORE chanter... mais bon, ma préférée est certainement "Mon Père Céleste m'aime". Elle parle de toutes les choses que Dieu a créé pour nous et que je peux ressentir Son amour à travers toutes Ses créations.


My Heavenly Father loves me (Mon père Céleste m'aime), by Mercy River. Photos by hiyapapayaphoto.



5/ Pour ceux qui pensent que deux heures par semaine de classes religieuses font trop pour un enfant, que leur dirais-tu?
2 heures par semaine n'est rien en comparaison du temps qu'ils passent devant une télévision, par exemple. De plus, ce temps est bien organisé: les enfants ont la possibilité de chanter, jouer, avoir une leçon interactive et ludique sur l'Evangile. Je pense que c'est un minimum, et le reste des enseignements doit se faire au quotidien à la maison par les parents.



Quand j'ai déménagé à Paris en 2005, j'ai rencontré JoAnn dans la paroisse où je venais d'arriver. Américaine et mère de quatre enfants (2 filles, 2 garçons, la chanceuse), elle fut pendant son séjour en France Présidente de la Primaire de la paroisse pour plusieurs mois. Elle vit maintenant à Tokyo, et bientôt déménagera en Israël, et a accepté de réfléchir à ce que la Primaire lui a apporté dans sa vie depuis qu'elle est mère: 
1/ Quels sont pour toi les adjectifs les plus représentatifs pour définir l'organisation de la Primaire? Quel est son but?
Les adjectifs décrivant le mieux la Primaire seraient pour moi: 
*inspirant
*amusant
*spirituel
*promoteur de foi
*instructive
Son but:
Enseigner les enfants de 18 mois à 12 enfants l'Evangile de Jésus-Christ; connaître notre Sauveur et sa Vie. Instruire et aider à développer amour et foi en Jésus-Christ et en Dieu. Développer une relation personnelle avec Dieu.
Apprendre les principes et les ordonnances salvatrices pour retourner auprès de notre Père Céleste. Connaître la structure et l'organisation de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

 2/ Pour ceux qui pensent que deux heures par semaine de classes religieuses font trop pour un enfant, que leur dirais-tu?
Je leur dirais que dans le monde actuel, où les enfants peuvent être bombardés avec des messages "du monde" à travers la télévision, internet, les films et la musique de manière quotidienne, recevoir des messages édifiants à l'église sur la patience, l'obéissance, la bonté, le service et essayer de vivre selon l'exemple du Sauveur, en deux heures, c'est très peu de temps!


3/ Quels sont tes moments les plus mémorables  que tu aies vécu à la Primaire? en tant qu'enfant? que mère? instructrice ou dirigeante? 
Comme j'ai rejoins l'Eglise à 24 ans, je ne peux pas partager un moment particulier de mon enfance. En tant que mère par contre... j'ai de très nombreux moments dont je me souviens bien telles les fois où j'ai écouté mes enfants donner des discours ou prier lors des classes de Primaire. Un moment particulier ressort: mon fils Noah avait 3 ans et apprenait encore à prononcer correctement les mots, et il participait à la présentation annuelle donnée par la Primaire lors de la réunion de Sainte-Cène. Son texte était sensé être "I can serve others" (je peux servir les autres). A la place, il l'a prononcé comme "I can serve udders", udders étant les pis de a vache...
Comme dirigeante, j'ai eu l'humble possibilité de servir les enfants de la Primaire dans notre paroisse lorsque nous vivions à Paris, France. Ce fut une expérience phénoménale pour moi et l'un des moments les plus inspirant et instructif de ma vie. Il y avait la barrière de la langue, mais l'amour et la foi que j'ai ressenti de la part des instructrices et des enfants dans cette petite Primaire est indescriptible. Apprendre en français et chanter "Je suis enfant de Dieu" et les autres cantiques favoris avec les enfants, a approfondi mon témoignage et ma foi en Dieu. C'était parfois difficile de communiquer dans un langage dans lequel j'étais loin d'être compétente... mais l'esprit que j'ai ressenti dans notre salle de Primaire me transformait doucement et m'apprenait que Dieu a un plan et qu'Il nous aidera toujours à trouver un chemin pour l'accomplir.


4/ Quel est ton chant de la Primaire favori?
"The Family is of God" (la famille est de Dieu).  Elle était chanté en 2014 et faisait partie du programme pour la présentation de la Primaire. Elle est tirée du recueil "We'll Bring the World His Truth."



5/ Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise quand tu es devenue enseignante à la Primaire?
Et bien en tant qu'enseignante... j'ai appris que c'est une responsabilité importante et qui requière de l'humilité d'enseigner les jeunes enfants d'un paroisse où qu'elle soit. Dieu M'a fait confiance pour partager Ses enseignements à Ses enfants et c'est mon devoir et mon obligation de faire du mieux que je peux. J'ai également appris que même à mon âge et en expliquant des principes de base à des enfants, il y a toujours quelque chose à apprendre et à gagner.



Quant à moi, je suis une convertie tout comme JoAnn. J'avais déjà 23 ans quand j'ai joint l'Eglise donc je n'ai pas eu la chance d'assister à la Primaire dans mon enfance. 
Toutefois, j'ai été appelé une fois dans cette organisation pour être la directrice de la musique. C'était un vrai défi! Surtout avec les plus jeunes qui ne peuvent pas encore lire les paroles ou les plus grands qui ne pouvaient pas rester sérieux deux minutes... Néanmoins, je chérirai toujours cette année passée à cette appel car il m'a aidé à comprendre comment les enfants peuvent apprendre de bons principes et comment ils les apprécient dans leur vie quotidienne. J'ai entendu des histoires qui font chaud au coeur de la part de ces enfants quand il essayent d'appliquer les principes d'honnêteté, de service ou de pardon et qu'ils voient les fruits de leurs tentatives. Cela m'a également préparé à être une mère!
Maintenant que j'ai deux enfants, je peux voir combien il est plaisant pour eux d'apprendre avec leurs camarades au sujet de l'Evangile. Quand ils sont enseignés au sujet d'un principe durant leurs classes, vous pouvez être sûrs que le sujet va ressortir la semaine suivante. Gabriel lit les Histoires des Ecritures (sous forme d'images légendées, mais il existe aussi des vidéos) avec son père et veut pointer tout ce qu'il a déjà vu à la Primaire. En tant que famille, nous avons des priorités dans notre vie. Et l'une d'elles est que nous devons apprendre ensemble à mieux comprendre et vivre les enseignements de Jésus.


Pour plus d'informations sur l'organisation de la Primaire de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et le type de matériel qui peut être utilisé pendant les leçons à la paroisse ou à la maison, voici quelques liens:



J'espère que vous avez maintenant une meilleure compréhension de l'une des organisations de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à me les laisser dans la section prévue ci-dessous. Je n'ai aucun problème avec les commentaires négatifs si ceux-ci sont paratgés de manière respectueuse. Bonne journée!

1 commentaire:

Un petit commentaire est toujours apprécié! Sauf si bien sûr c'est un spam...
A comment is always appreciated but not the spam ones...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...