vendredi 23 août 2013

La famille Disler déménage! Saurez-vous deviner où?

Depuis le début de l'année, je savais que notre famille allait connaître beaucoup de rebondissements en 2013. Des épreuves de résistance et de foi, et des joies toutes aussi grandes.

Donc voilà, après des mois de prières, de remises en questions et de recherches, Jonathan a décroché un nouveau travail, loin de l'ambiance délétère de son ancien service. Il va enfin pouvoir reprendre son envol. Et j'en suis bien heureuse! 
Je l'ai vu peu à peu dépérir (professionnellement), et même commencer à douter de ses capacités au quotidien. Perso, moi je n'en ai jamais douté. Je connais ses forces (et ses faiblesses) et être témoin de la "mise au placard" qu'il a subit, ça m'a un peu remontée. J'ai bien failli débarquer chez son chef, enfin pseudo chef, parce que vu le niveau..., mais bon, je me suis retenue et j'ai préféré faire confiance à Dieu. Quand on a usé de toutes les voies de recours au sein d'une entreprise et que celle-ci trouve la situation "normale", il faut savoir dire Bye-bye. Et quand en plus, certaines bonnes choses arrivent alors qu'on ne s'y attendait plus, c'est que nous devons laisser faire la volonté d'En-Haut et continuer dans la voie honnête et charitable de tout disciple du Christ. 
"Fais ta part, et je ferai la mienne" était la phrase qui me revenait sans cesse en tête en ce qui concernait mon mari et sa situation professionnelle. Notre famille a continué à faire sa volonté et à essayer de s'améliorer. L'attente a parfois été rude, mais avec le recul, je vois combien ces huit mois avaient une importance toute spéciale. Certaines questions médicales ont trouvé des réponses, mon fils a pu finir son année scolaire en toute quiétude, des situations familiales évoluent (enfin!), etc. Et j'ai eu le temps de me préparer psychologiquement à ce déménagement. Je suis joyeuse à l'idée de faire toutes ces démarches et découvrir un nouvel environnement.

Jonathan doit commencer le 1er octobre. Nous ne savons pas encore la date exacte de notre déménagement, ni dans quelle ville exacte nous habiterons. Il va falloir trouver un appartement ou une petite maison à louer. Notre appartement vitriot va devoir être vendu. Il y a mille trucs à résilier, changer et prévenir. J'ai une tonne de visites à prévoir sur mon agenda avant notre départ (sinon je me fais lyncher par quelques personnes...). Et malgré tout cela, je suis toute sourire et pas une once de folie à l'horizon. All is well! comme dit le cantique.

Alors maintenant que j'ai fini de blablater, devinez où nous partons! Vous n'avez droit qu'à un essai chacun!

4 commentaires:

Un petit commentaire est toujours apprécié! Sauf si bien sûr c'est un spam...
A comment is always appreciated but not the spam ones...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...